Pigmentation de la peau et phototypes

Le rôle de la pigmentation de la peau

Que l'on ait une peau métisse, mate, claire ou sombre, il est important de comprendre quel rôle joue sa coloration pour nous protéger. En effet, la peau est une barrière naturelle contre les agressions extérieures. Elle protège le corps des éléments, des microorganismes, mais aussi des rayons ultraviolets (principalement UVB).

Les rayons UV, provenant du soleil, peuvent brûler cette dernière et abimer l'ADN des cellules cutanées, ce qui peut entrainer des cancers de la peau. La couleur de la peau et sa réaction aux rayonnements UV permet de limiter plus ou moins efficacement les dégâts causés.

Le processus de pigmentation de la peau ou mélanogenèse

La peau est constituée d'une multitude de cellules très différentes les unes des autres aux rôles bien précis. Parmi elles, les mélanocytes sont l'arme de défense contre le soleil. Les rayons UV du soleil traversant l’épiderme stimulent les mélanocytes qui vont réagir pour réduire cette agression.

Dans les mélanocytes se trouvent de petits corpuscules, les mélanosomes, qui fabriquent la mélanine. C'est cette mélanine qui va donner sa couleur plus ou moins foncée à l'épiderme. C'est un pigment qui est acheminé vers la partie supérieure de la peau afin d'absorber les rayons du soleil et de protéger les cellules épidermiques des rayons UV.

Le processus d’acheminement de la mélanine vers la partie supérieure de l'épiderme se déroule en plusieurs étapes :

  1. Production des mélanines (eumélanine et phéomélanine) : Les mélanocytes, cellules situées à la base de l’épiderme, produisent des mélanosomes qui eux-mêmes vont produire et stocker les mélanines
  2. Transfert : Une fois chargés en mélanines, les mélanosomes migrent vers l’extrémité du mélanocyte et sont transférés vers les kératinocytes (cellules de l’épiderme) où ils libèrent les mélanines.
  3. Diffusion : Les kératinocytes chargés en mélanine la diffusent alors à la surface de la peau qui se pigmente.

Schéma mélanogenèse et production de mélanine

Les mélanocytes (en jaune) sont situés dans la couche basale de l'épiderme. Ils fabriquent la mélanine qui pigmente les kératinocytes.

Le phénomène de bronzage correspond à l'assombrissement du teint et l'épaississement de l'épiderme en réponse à une exposition au soleil.

En cas de coup de soleil, la peau est brûlée par les rayonnements UV. Elle n'était pas assez protégée.

L’hyperpigmentation correspond à une production excessive de mélanine dans certaines zones cutanées. Ce qui peut correspondre à l'apparition de taches marrons ou de plaques brunes, comme les taches de vieillesse.

Le mélasma correspond à des taches pigmentaires découlant de changements hormonaux.

Les types de mélanine de la peau

Il existe deux principaux types de mélanine : la phéomélanine et l'eumélanine.

L'eumélanine est un pigment plutôt sombre, noir ou brun foncé. Ce pigment protège efficacement la peau des agressions du soleil. Les personnes à peau mate ou noire en possèdent en grande quantité. Plus la peau est foncée, plus l'eumélanine est présente. C'est pourquoi on trouve plus rarement des cancers de la peau chez les personnes de couleur foncée.

Chez les personnes au teint très claire, les mélanosomes produisent une substance un peu différente, la phéomélanine. Elle est souvent rouge, parfois de couleur jaune, et protège très peu contre les rayons UV. En effet, elle se décompose sous l'effet des UV. C'est pourquoi les personnes à la peau claire doivent prendre des précautions en s'exposant au soleil en appliquant une crème solaire ou en se couvrant le corps. Les coups de soleil apparaissent très vite et les cancers sont plus fréquents.

Le teint non uniforme

L’éclat du teint est lié à l’épaisseur de l'épiderme qui est plus ou moins transparent. Plus la peau est foncée plus cette couche est épaisse, le teint terne et peu uniforme avec souvent des zones sombres.

Les phototypes : quel type de peau?

Les différents teints sont classées par phototype ou réaction cutanée lors de l’exposition solaire. La pigmentation de la peau et son type sont directement liés à cette classification.

Femmes avec différents phototypes de peau sur fond blanc

Phototype I

Peau très claire avec taches de rousseur, cheveux blonds ou roux, ne bronze pas, a systématiquement des coups de soleil.

Phototype II

Peau claire, cheveux blonds ou châtains, bronze difficilement, a souvent des coups de soleil.

Phototype III

Peau légèrement hâlée, teint olive, cheveux châtains, bronze progressivement, a parfois des coups de soleil.

Phototype IV

Peau mate, cheveux châtains, bruns ou noirs, bronze rapidement, a peu de coups de soleil.

Phototype V

Peau foncée, cheveux foncés, bronze rapidement, a rarement des coups de soleil.

Phototype VI

Peau noire, cheveux noirs, peau foncée au soleil, n'a jamais de coups de soleil.

 

Schémas illustrant les différences de répartition de la mélanine dans l'épiderme

Différences de répartition de la mélanine selon les phototypes

Phototype I-II

Les mélanosomes se désintègrent à l’intérieur des kératinocytes quand ceux-ci migrent vers la surface (couche épineuse). Il n’y a pas de mélanosomes dans la couche cornée.

Phototype III-IV

Les mélanosomes se désintègrent seulement au niveau de la couche granuleuse.

Phototype V-VI

Les mélanosomes ne se désintègrent pas dans les kératinocytes, sont présents dans la couche cornée et contiennent plus d’eumélanine.

La gamme WHITE LEAF permet de protéger votre épiderme des agressions du soleil grâce à ses filtres UVA-UVB présents dans sa crème éclaircissante, son émulsion éclaircissante et sa BB crème. Ses actifs naturels ont une action sur les 3 étapes de la mélanogenèse, qui apporte ainsi un effet éclaircissant à votre teint.