Hyperpigmentation

Quelle que soit la couleur de la peau, le pigment naturel le plus important qui détermine sa couleur est la mélanine que l’organisme sécrète pour protéger celle-ci des rayonnements UV.

L’hyperpigmentation

L’hyperpigmentation se manifeste quand la mélanine est produite en quantité excessive au niveau de certaines zones cutanées. Elle se traduit par l’apparition sur la peau de taches foncées de couleur marron clair à brune. Toutes les peaux et surtout les plus foncées sont confrontées aux taches lors d’une exposition solaire trop forte.

Le teint non uniforme

L’éclat du teint est lié à l’épaisseur de la couche superficielle de la peau qui est plus ou moins transparente. Plus la peau est foncée plus cette couche est épaisse, le teint terne et peu uniforme avec souvent des zones sombres.

Les phototypes

Les différentes teintes de peau sont classées par phototype ou réaction de la peau lors de l’exposition solaire.

Exemple phototype

 Phototype I Peau très claire avec taches de rousseur, cheveux blonds ou roux, ne bronze pas, a systématiquement des coups de soleil.
Phototype II Peau claire, cheveux blonds ou châtains, bronze difficilement, a souvent des coups de soleil.
Phototype III Peu légèrement hâlée, cheveux châtains, bronze progressivement, a parfois des coups de soleil.
Phototype IV Peau mate, cheveux châtains, bruns ou noirs, bronze rapidement, a peu de coups de soleil.
Phototype V Peau foncée, cheveux foncés, bronze rapidement, a rarement des coups de soleil.
Phototype VI

Peau noire, cheveux noirs, peau foncée au soleil, n'a jamais de coups de soleil.

La mélanogenèse

La peau est constituée d'une multitude de cellules très différentes les unes des autres, et aux rôles bien précis. Parmi elles, les mélanocytes sont l'arme de défense contre le soleil. Les rayons UV du soleil traversent l’épiderme et stimulent les mélanocytes.

Dans les mélanocytes se trouvent de petits corpuscules, les mélanosomes, qui fabriquent la mélanine. C'est cette mélanine qui colore la peau. Cette molécule est un pigment qui est acheminé vers la partie supérieure de la peau afin d'absorber les rayons du soleil et de protéger toutes les cellules de la peau des rayons UV.

Le processus d’acheminement du pigment vers la partie supérieure de la peau s’établit par étapes:

  1. Production des mélanines (eumélanine et phéomélanine) : Les mélanocytes, cellules situées à la base de l’épiderme, produisent des mélanosomes qui eux-mêmes vont produire et stocker les mélanines
  2. Transfert : Une fois chargés en mélanines, les mélanosomes migrent vers l’extrémité du mélanocyte et sont transférés vers les kératinocytes (cellules de l’épiderme) où ils libèrent les mélanines.
  3. Diffusion : Les kératinocytes chargés en mélanine la diffusent alors à la surface de la peau qui se pigmente.

Schéma mélanogenèse

Les mélanocytes (en jaune) sont situés dans la couche basale de l’épiderme. Ils fabriquent la mélanine qui pigmente les kératinocytes.

La mélanogenèse selon les phototypes

La mélanine est présente en d'autant plus grande quantité que la peau est foncée (eumélanine). C'est pourquoi on trouve plus rarement de cancer de la peau chez les personnes à peau noire.

Chez les personnes à peau très claire ou rousses, les mélanosomes produisent une substance un peu différente, appelée phéomélanine. Elle est souvent rouge, parfois jaune, et protège très peu contre les rayons UV.

Schémas illustrant les différences de pigmentation selon les phototypesSchéma phototype

Phototype I II

Les mélanosomes se désintègrent à l’intérieur des kératinocytes quand ceux-ci migrent vers la surface de la peau (couche épineuse). Il n’y a pas de mélanosomes dans la couche cornée.

Phototype III IV

Les mélanosomes se désintègrent seulement au niveau de la couche granuleuse.

Phototype V VI

Les mélanosomes ne se désintègrent pas dans les kératinocytes, sont présents dans la couche cornée et contiennent plus d’eumélanine.